OLIVIA RUIZ

Samedi 3 juin • 21h45

A nos corps aimants

Quatre ans après son dernier album, c’est une nouvelle Olivia Ruiz qui se livre comme jamais dans un cinquième album studio, qu’elle a entièrement écrit et co-composé. Elle y chante les métamorphoses, les corps qui ne sont rien sans l’esprit, le combat pour accepter que les miroirs ne disent pas toujours la vérité, la force, les « cojones » (elle n’en manque assurément pas) pour offrir au monde ses créations, la fragilité oxygène, tous ces regards qui comptent, qui sauvent ou qui terrassent.

Dans ce disque co-réalisé par Olivia Ruiz et Edith Fambuena (Bashung, Birkin, Daho, Miossec, Hardy, Higelin…), Olivia est à la fois aérienne et charnelle, amusée et effrayée, volontaire et incertaine, fragile et vaillante, à l’instar du premier extrait présenté, Mon corps mon amour. Cette chanson à la beauté paradoxale et à la magie vortex, ne fait pas de prisonniers. Elle séduit sans rien promettre. Elle se donne sans rien céder. C’est captivant.

Site Internet

000